L’essentiel à connaître sur la prime de reprise auto !

L’essentiel à connaître sur la prime de reprise auto !

Sommaire:

Vous souhaitez vous faire reprendre votre voiture par un professionnel, mais vous ne savez pas comment ça marche ? Dans cet article, on vous donne tous les détails pour comprendre ce que c’est qu’une reprise auto et les primes dont vous pouvez bénéficier. Pour des buts écologiques, des primes sont mises à la disposition des citoyens afin de protéger la planète et de vous faire gagner de l’argent.

Une reprise auto, c’est quoi et comment ça marche ?

Le principe d’une reprise auto est le même que la vente de votre voiture à un particulier à quelques détails près. En effet, quand vous vendez à un professionnel auto, un mandataire ou un concessionnaire, la transaction peut se passer en cash, c’est-à-dire que le professionnel auto rachète votre véhicule directement. Comme elle peut être sous condition d’achat, le professionnel auto reprend votre voiture si vous respectez la condition d’acheter chez lui une voiture neuve ou d’occasion plus récente. Dans ce cas, la valeur de votre voiture est déduite de votre facture d’achat. Cependant, avant la transaction commerciale, qu’elle soit sèche ou sous condition, la valeur de votre véhicule doit être estimée.

Comment se fait l’estimation d’une voiture ?

D’abord, vous faites une estimation en ligne en renseignant un formulaire de tous les détails de votre véhicule. Dans le cas où l’estimation vous convient, vous prenez alors un rendez-vous chez un professionnel auto pour une expertise de fiabilité, ce dernier vous donne la valeur définitive de votre voiture. À vous de choisir entre une reprise cash ou sous condition. Attention ! La valeur de votre véhicule est estimée à moins de 20 % jusqu’à 30 % de sa valeur dans le marché du véhicule.

Comment bénéficier d’une prime de reprise auto ?

Avant de savoir comment vous pouvez bénéficier d’une prime lors de la revente de votre véhicule à un professionnel, vous devez connaître ce que c’est qu’une prime auto d’abord.

Qu’est-ce que c’est qu’une prime de reprise ?

Certes, perdre 20 à 30 % de la valeur de son véhicule lors d’une reprise auto n’est pas très avantageux, par contre, cette différence de prix est contrebalancée par une prime proposée par les professionnels auto. En plus de reprendre votre véhicule, le professionnel auto vous propose une prime qui va de 1 000 jusqu’à 5 000 euros selon les conditions de concession. La prime est proposée pour un but écologique. En effet, il s’agit d’une sorte de recyclage auto : au lieu d’acheter un deuxième véhicule, vous vendez d’abord l’ancien, on vous rajoute une prime pour acheter un autre neuf ou d’occasion plus récent. En plus de vous encourager à être écolo, la prime de reprise vous permet de faire des économies si vous décidez d’acheter une voiture avec l’option reprise sous condition.

Comment faire pour bénéficier de la prime de reprise ?

Pour bénéficier de la prime de reprise, vous devez d’abord revendre votre voiture en cash ou sous condition chez un concessionnaire ou un mandataire ou encore chez un garage et répondre à certaines conditions. Dans le cas du barème N°01, les voitures neuves ou d’occasion dont le taux de CO2 est moins ou égal à 50G/KM doivent répondre aux exigences suivantes :

  • présentation de la facture du loyer dont la date est inférieure ou égale au 01/07/2022 ;

  • la voiture mise en vente est un modèle diesel acheté avant le 01/01/2011 ;

  • la voiture mise en vente est un modèle essence acheté avant le 01/01/2006 ;

  • la prime est inférieure ou égale à 80 % du coût d’achat en TTC du véhicule (neuf ou d’occasion) ;

  • la circulation doit se passer dans une zone à faible émission.

Dans le cas du barème N°02, les voitures neuves ou d’occasion dont le taux de CO2 est estimé entre à 51 G/KM et 99 G/KM NEDC et les voitures d’occasion seulement dont le taux de CO2 est compté entre 51 g/km et 109 g/km NEDC doivent répondre aux conditions suivantes :

  • présentation de la facture du loyer dont la date est inférieure ou égale au 01/01/2022 ;

  • la voiture mise en vente est un modèle diesel acheté avant le 01/01/2011 ;

  • la voiture mise en vente est un modèle essence acheté avant le 01/01/2006 ;

  • la prime est inférieure ou égale à 80 % du coût d’achat en TTC du véhicule (neuf ou d’occasion) ;

  • la circulation doit se dérouler dans une zone à faible émission.

Il est à noter que d’autres primes sont cumulables à celles citées dans cet article, comme la prime écologique. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.primealaconversion.gouv.fr.

Les commentaires sont clos.