Comment est calculé le coût d’une assurance prêt immobilier ?

Comment est calculé le coût d’une assurance prêt immobilier ?

Sommaire:

Le montant du crédit immobilier n’est pas la seule chose à prendre en compte pour souscrire à ce type de prêt, il faut aussi penser à son assurance de prêt ! L’assurance de prêt immobilier est très souvent exigée par les banques et son coût représente un certain pourcentage du crédit total. Il est important de savoir comment le coût de cette assurance est calculé pour avoir une idée sur les mensualités à payer. ! Plusieurs éléments propres à chaque assuré seront pris en compte pour calculer ce montant.

Quel est le coût moyen d’une assurance de prêt immobilier ?

Le montant d’une assurance de prêt immobilier varie énormément d’une personne à une autre. On estime que le coût d’une assurance emprunteur représente, en moyenne, 25 à 35 % du coût total du prêt immobilier. On peut faire des économies considérables en choisissant le bon contrat d’assurance.

Voici quelques exemples de combien peut coûter un contrat d’assurance emprunteur tous les mois et durant la totalité du prêt :

  • pour 100 000 euros de crédit : on peut avoir 32 euros de mensualités et des primes d’assurance totales de 7 600 euros ;

  • pour 150 000 euros de crédit : on a 48 euros de mensualités et un total de 11 400 euros ;

  • pour 200 000 euros de crédit : 64 euros de mensualités et un total de 15 200 euros ;

  • pour 250 000 euros de crédit : on a 80 euros de mensualités et un total de 19 000 euros.

Il existe plusieurs façons de calculer le coût de cette assurance, certains organismes ont même des méthodes privilégiées pour le calculer.

Comment est calculé le coût de l’assurance de prêt immobilier ?

Il existe deux manières différentes de calculer le coût de l’assurance d’un prêt immobilier : en se basant sur le capital initial (comme ça, les primes sont constantes durant tout le remboursement) ou en se basant sur le capital restant dû, avec des primes dégressives. Malgré le fait que le taux d’assurance soit le même, il peut y avoir une différence de coûts significative, selon la méthode de calcul utilisée. Les banques utilisent le plus souvent la méthode du capital initial, tandis que les assurances préfèrent celle qui se base sur le capital restant dû.

Le capital restant dû

Le montant de cette prime d’assurance va diminuer au fur et à mesure que le prêt sera remboursé. Au départ, les cotisations sont plus importantes, parce qu’elles sont constituées par les intérêts. Cette méthode de calcul est plus avantageuse tout le long du remboursement, mais on risque de perdre l’avantage si le remboursement se fait de façon anticipée.

Le capital emprunté

Cette méthode de calcul permet d’avoir des mensualités de même montant sur toute la durée du remboursement. Pour calculer le coût de son assurance sur le capital emprunté, il faut multiplier le taux d’assurance par le montant du capital de départ et diviser le tout par 12.

Quels sont les critères qui jouent un rôle dans le calcul de l’assurance du prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier est calculée au cas par cas, en fonction de plusieurs critères différents :

  • la compagnie d’assurance ;

  • la quotité ou la part du capital qu’il faut garantir ;

  • les garanties choisies par l’assuré ;

  • le taux d’intérêts, le montant et le type de prêt ;

  • l’âge de l’emprunteur ;

  • l’état de santé de l’emprunteur (fumeur ou non-fumeur, sa situation actuelle ainsi que ses antécédents médicaux) ;

  • sa profession (les dangers du métier qu’il exerce ainsi que sa dangerosité sont pris en considération) ;

  • les loisirs, comme les sports de combat, le parachutisme ou encore l’alpinisme, sont des loisirs à risque qui seront pris en considération dans le coût de l’assurance.

Il existe une autre catégorie d’emprunteurs qui présente des maladies graves. Il est vrai que c’est plus difficile de trouver une assurance quand on est face à ce problème, mais l’État a trouvé des solutions spécialement pour eux !

Les commentaires sont clos.